Avertissement: Consultez obligatoirement votre médecin traitant en matière de santé.


ATELIER VIDEO GRATUIT: Découvrez les 4 erreurs à éviter si vous voulez être un homme TRES solide physiquement, émotionnellement et psychologiquement (les mecs fragiles font TOUS la 3ème erreur)!

Se masturber entraîne t-il la perte de cheveux et la calvitie ? NON.

FAKE NEWS! Il n'y a pas de preuve scientifique entre la masturbation et la perte de cheveux autrement appelé l’alopécie.

Il existe de nombreux mythes entourant la masturbation, dont la fameuse théorie selon laquelle la masturbation peut faire perdre ses cheveux et rendre chauve.

Calvitie: est-ce que la masturbation vous rend chauve?

La masturbation est un sujet tabou, donc on en discute très peu ouvertement et forcément l’imagination s’en mêle, ce qui peut expliquer pourquoi la masturbation attire tellement de mythes.

Ce mythe selon lequel la masturbation provoque la perte de cheveux provient souvent de la perte de protéines lors de l’éjaculation ou les effets de la masturbation sur les niveaux de testostérone.

Dans une grande enquête auprès de plus de 2000 adultes, plus 80% des femmes disent se masturber, contre presque 95% pour les hommes, avec une moyenne de 15 fois par mois.

Donc si la masturbation provoquait la calvitie ou la perte de cheveux, soyons honnête, tous les hommes et les femmes seraient déjà chauves à travers le monde !

Dans cet article nous allons voir pourquoi la théorie sur les protéines et la testostérone ne tient pas la route.

Nous verrons quelques autres grands mythes sur la masturbation et je vous indiquerai aussi quels sont les vraies causes de la perte de cheveux chez l’homme.

J'indiquerai aussi les liens entre calvitie, problèmes d'érections et médicaments contre la chute de cheveux.

Se masturber rend chauve, fake news !

Non, il n'y a aucune preuve scientifique que la masturbation provoque la perte de cheveux.

La première théorie sur la masturbation et la calvitie est que le sperme contient des niveaux élevés de protéines, et que chaque éjaculation ferait perdre au corps des protéines utiles pour la croissance des cheveux.

En effet le sperme est riche en protéines et il contient environ 5g de protéines pour 100 millilitres (mL) de sperme.

Mais chaque éjaculation ne contient qu’environ 3,5ml de sperme, qui est une quantité très faible.

C’est comme une goutte d’eau dans l’océan, cela n’a absolument pas d’impact sur le niveau de protéine du corps.

Une autre théorie est que la masturbation augmente la testostérone, qui à son tour augmente les niveaux d'une hormone liée à la perte de cheveux, appelée DHT (dihydrotestostérone).

Même si il est vrai que la masturbation peut augmenter temporairement les niveaux de testostérone chez l’homme, faire l’amour l’augmente bien plus, donc faire l’amour devrait aussi rendre chauve.

De plus une étude a montré que les hommes qui font une abstinence de 7 jours voient leur taux de testostérone augmenter de 140%.

Donc même éviter d'éjaculer et de se masturber pourrait aussi provoquer la calvitie.

Il n'y a aucune preuve suggérant que la masturbation augmente les niveaux de DHT.

Autres mythes sur la masturbation

On peut aussi entendre que se branler ou trop se masturber pourrait:

  • faire pousser des poils dans la paume de la main
  • rendre aveugle
  • détruire les organes génitaux (faux, sauf si votre pratique de la masturbation est violente)

La science et l’expérience n’ont bien sur jamais prouvé ces théories, ce sont des mythes.

Une théorie dit aussi que la masturbation peut rendre impuissant ou provoquer des problèmes d’érection.

Ce cas est particulier car une pratique saine de la masturbation ne crée pas de problème d’érection, mais en revanche l’excès de porno en ligne et la masturbation obsessionnelle peuvent provoquer des problèmes d’érection.

La perte de cheveux de plus en plus répandue

Aujourd’hui, 76% des hommes en France déclarent perdre leur cheveux contre moins de 45% en 1990 selon une étude IFOP.

La chute de cheveux est ainsi passée en 25 ans d’un phénomène encore minoritaire à un phénomène sociétal et mondial.

Ce que l'on appelle la calvitie masculine serait principalement dû à un déséquilibre hormonal de l'hormone appelé dihydrotestostérone (DHT), c’est génétique et vous n’y pouvez rien.

La DHT est une hormone mâle, ou autrement appelé androgène, et elle aide à donner aux hommes leurs caractéristiques masculines ou encore à construire leur masse musculaire et réguler leurs humeurs.

Mais il y aussi des facteurs environnementaux qui peuvent provoquer la calvitie, et ce sont ces facteurs qui peuvent expliquer l’augmentation surprenante de la perte de cheveux et de la calvitie chez les hommes ces dernières années.

  • le stress physique et mental (une des causes majeures des problèmes d’érection)
  • la fatigue chronique (une des causes des problèmes d’érection)
  • le manque de sommeil (une des causes des problèmes d’érection)
  • la dépression nerveuse (une des causes des problèmes d’érection)
  • le déficit en vitamine et mauvaise alimentation (une des causes des problèmes d’érection)
  • la prise de certains médicaments (une des causes des problèmes d’érection
  • trouble de la thyroïde (une des causes des problèmes d’érection)

Vous remarquez donc que la majorité des perturbateurs environnementaux qui peuvent provoquer la perte de cheveux sont liés à des mauvaises habitudes de vie, qui sont elles même liées aux problèmes d’érection.

Le stress, le manque de sommeil et la mauvaise alimentation sont reconnus pour affecter beaucoup plus fortement et durablement vos niveaux de testostérone et affaiblir votre santé globale comparé à la masturbation (qui elle est bonne pour la santé).

La calvitie et les troubles de l’érection

Pour beaucoup d’hommes, perdre ses cheveux n'est pas grave.

Mais pour d'autres, perdre ses cheveux est une source de préoccupation, de stress et d’anxiété très forte qui est liée à une mauvaise image d’eux même et à un manque de confiance que la calvitie ne fait que révéler.

Ces hommes sont souvent plus à risque de développer des troubles de l’érection car ils présentent des traits de personnalité associées au risque d’impuissance psychologique.

Médicaments contre la calvitie VIGILANCE

Si vous perdez vos cheveux, vous pourriez être tenté de prendre des médicaments comme le propecia, soyez vigilant.

Les médicaments comme le propecia à base de finastéride sont sur la sellette depuis plusieurs années car ils peuvent causer l’impuissance et des troubles mentaux importants.

Les hommes qui ont pris ces médicaments et qui ont eut des troubles de l’érection ont vu la persistance des problèmes plus de 14 mois après l’arrêt du traitement, et certains n’ont toujours pas récupéré.

Ces médicaments peuvent aussi fortement modifier l’humeur et provoquer des dépressions.

Il existe une association d’aide aux victimes du finastéride, l’AVFIN, qui mène une action en justice et réclame le retrait de ce médicament.

Sa présidente, Sylviane Mathieu, attribue le suicide de son fils à la prise de ce produit.

En conclusion:

La masturbation à elle seule ne cause pas la calvitie c’est un fait scientifique avéré.

La calvitie provient principalement d’un déséquilibre hormonal et génétique de la DHT, la dihydrotestostérone.

La masturbation n’a pas d’effet suffisant sur les niveaux de testostérone pour provoquer la perte de cheveux.

Par contre les perturbateurs environnementaux lié au mode de vie (sommeil, alimentation, gestion du stress) sont beaucoup plus susceptibles de modifier vos niveaux de testostérone ce qui pourrait provoquer la perte de cheveux (et des troubles de l'érection).

Ces choix de mode de vie sont aussi des causes des problèmes d’érection.

Les problèmes d’érections et l’affaiblissement de la virilité masculine sont directement corrélés à de mauvais choix de vie.

Si vous voulez découvrir les 4 erreurs, que font tous les hommes, qui diminuent la qualité de leurs érections et affectent leur santé sexuelle, j’ai préparé un atelier vidéo gratuit.

Vous pouvez vous inscrire en bas de l’article.

Atelier vidéo gratuit ▶ Devenir un Homme Solide

Lire aussi :

L'article précédent : Comment soigner l’impuissance psychologique naturellement ?

L'article suivant : Impuissance masculine quand on est jeune : quelle solution?