Avertissement: Consultez obligatoirement votre médecin traitant en matière de santé.


ATELIER VIDEO GRATUIT: Découvrez les 4 erreurs à éviter si vous voulez être un homme TRES solide physiquement, émotionnellement et psychologiquement (les mecs fragiles font TOUS la 3ème erreur)!

Les troubles de l’érection ont un impact psychologique important chez l’homme et provoquent souvent des complexes liés à l’érection et la virilité, mais aussi des troubles de l’humeur (comme anxiété et dépression).

Les troubles érectiles peuvent modifier durablement la personnalité de l’homme devenu impuissant s’il n’intervient pas rapidement sur sa santé psychologique et émotionnelle.

comportement et caractère de l'homme impuissant

L’impuissance chez l’homme est en augmentation.

Selon une statistique IFOP, plus de 60% d’hommes français ont connu un problème d’érection en 2018. Contre 44% en 2014. Partout à travers le monde les chiffres de l’impuissance et des troubles de l’érection augmentent.

Plus de deux tiers des hommes affectés n’en parlent ni à leur médecin ni à leur proche. Et pourtant, n’en parler à personne est un facteur aggravant !

L’homme qui n’en parle pas renforce ses difficultés dans son couple, s’isole de plus en plus et renforce sa détresse psychologique, ce qui aggrave les troubles de l’érection.

Un trouble de l’érection peut être épisodique ou durer plusieurs années quand il n'est pas traité. Le trouble érectile se manifeste par une impossibilité d'obtenir une érection, une impossibilité de pénétrer la partenaire ou une difficulté à maintenir une érection rigide pendant les rapport sexuel.

Malheureusement les hommes ont tellement liés leur estime de soi (et donc lié une partie de leur santé psychologique) à leur pénis fièrement dressé, que lorsqu’il devient flasque, leur santé psychologique, aussi, se ratatine.

Causes et conséquences du problème d’érection.

Les problèmes psychologiques (comme le stress, l’anxiété et la dépression) et les traits de personnalités de bases (comme l’introversion et les tendances à ressasser des pensées négatives) augmentent le risque d’avoir des troubles de la libido et de l’érection.

Mais les troubles de la libido et de l’érection peuvent aussi apparaître avant et provoquer des difficultés psychologiques et des troubles de l’humeur.

Les impacts psychologiques des troubles de l’érection sont très important chez l’homme : perte de confiance, perte du sentiment d’être un homme, dépression. Et si l’homme devient tellement préoccupé par son problème d’érection qu’il y pense tout le temps, il devient incapable de se détendre durant l’acte sexuel, et ça l’empêche de nouveau d’avoir une érection.

Dans ce cas, il est urgent d’arrêter de tourner en rond et de s’occuper de sa santé émotionnelle et mentale pour se détendre.

Des études mettent en lumière que la personnalité d’un homme, peut prédire s’il est à risque de développer une dysfonction érectile au cours de sa vie. Selon ses études, les hommes introvertis sont plus à risques que les hommes ayant des capacités sociales plus développées.

Les hommes qui ont tendance à s’intérioriser sont aussi plus à risque de développer du stress, de l’anxiété et de la dépression, et ces troubles de l’humeur empêchent directement l’érection en modifiant l’équilibre hormonal.

Les hommes ayant tendance à ressasser leurs émotions négatives et à nourrir des pensées dévalorisantes sont aussi plus à risques.

En bref, si vous êtes souvent dans votre mental, que vous n’arrivez pas à arrêter vos pensées et donc que vous êtes peu souvent en connection avec le moment présent, vous avez le profil pour avoir des problèmes d’érections.

La conclusion thérapeutique c’est que si vous apprenez à mieux gérer vos émotions et vos pensées, que vous apprenez à mieux équilibrer votre personnalité (essayez de sociabiliser plus si vous êtes introverti), vous serez moins à risque de rencontrer des troubles érectiles. Mais si vous avez déjà des problèmes d’érection, vous pourrez retrouver un fonctionnement normal ou le retrouver en partie en améliorant votre santé mentale et émotionnelle.

Quels sont alors les signes psychologiques de l'impuissance masculine commençante ?

Quels sont les comportements réguliers d’un homme qui a des troubles de l’érection ?

Voici une liste des traits de personnalité, comportements et troubles psychologiques en lien avec les troubles érectiles.

Ils sont soit le résultat du problème d’érection qui a déstabilisé l’homme psychologiquement.

Soit, ces déséquilibres psychologiques ont facilité l’installation du problème d’érection.

Bien sur, il nous arrivent à tous, durant notre vie, de ressentir des difficultés psychologiques lors d’un divorce, d’une perte de travail, d’un deuil, etc.

Mais vivre, sans intervenir, dans l’anxiété, la dépression ou la colère, au point que cela devient chronique va irrémédiablement créer des problèmes de santé, diminuer la qualité de votre vie et la virilité.

Apprenez à repérer ses états et agissez en conséquence pour améliorer votre mieux être.

  • irritabilité
  • agressivité
  • colère
  • dépression
  • anxiété
  • stress
  • névroses (à tendance à se concentrer sur les émotions lourdes et négatives)
  • abus de l’alcool ou toxico-dépendance (cigarette, drogue)
  • problèmes relationnels récurrents (dans votre couple, au travail)
  • sentiment de ne plus être un homme dans le couple
  • sentiment d’humiliation
  • timidité excessive
  • isolation sociale
  • perte du sentiment d’être un homme
  • perte d’estime de soi
  • se sentir dévasté à cause du trouble de l’érection
  • se sentir inutile
  • avoir honte
  • fatigue mentale chronique
  • se sentir coupable pour tout et pour rien
  • se soucier excessivement de tout et en tout temps
  • faible tolérance à la frustration,
  • très hautes attentes envers soi-même
  • contrôle excessif de ses émotions (ou les masquer)
  • anxiété de performance (devenir très sensible à l’échec et en avoir peur)
  • perfectionnisme excessif

Apaiser son mental et ses émotions et développer de nouvelles croyances.

Les modifications de l’humeur citées plus haut peuvent être passagères ou durables, mais dans tous les cas ces expériences d’impuissance enracinent la peur dans le mental de l’homme et affaiblissent sa confiance.

Perdre ses érections c’est perdre en partie l’usage d’un des grands systèmes du corps : le système reproductif et sexuel. C’est le seul grand système du corps humain qui, lorsqu’il ne marche plus, ne vous tue pas (si le système cardiaque ou respiratoire s’arrête vous mourrez).

Alors vous vivez… mais plus tout à fait comme la nature vous a conçu de base, et forcément vous vous sentez diminué, ce qui vous impacte psychologiquement.

Un problème à ce niveau engendre une remise en cause de la masculinité. 2/3 des hommes qui ont souffert récemment de problème d’érection admettent avoir à présent des complexes.

Les troubles de l’érection causent souvent une détresse psychologique excessive car l’homme a des croyances erronées sur sa virilité et ça ne l’aide pas à retrouver le moral.

“Si tu es un homme fort, tu dois bander fort”

“Le seul moyen de faire l’amour c’est la pénétration”

“Au delà de 50 ans c’est normal d’avoir des problèmes d’érection, alors ne fait rien et accepte ton impuissance”

Revoir ses croyances sur l’érection est essentiel pour retrouver une perception juste qui va détendre le mental et les émotions, avec pour conséquence une amélioration des érections (car la détente est nécessaire à l’érection).

Revoir ses croyances ne doit pas toutefois se substituer à une révision complète du mode de vie inadapté, qui est la cause principale des troubles de l’érection.

Les traitements médicamenteux sont superficiels !

Prendre du viagra, du cialis ou des aphrodisiaques peut être une solution pour vous aider à retrouver confiance, mais ne traitera jamais la cause du problème.

Ces solutions sont un pansement. Et pour ceux qui les commande sur internet sans avis médical, c’est extrêmement DANGEREUX (produit dérivé et contrefaçon, effet secondaire sur le système cardiaque, etc.).

Parfois ce qui semble de l’impuissance peut simplement se révéler être un symptôme d’une perte de désir dans son couple, une perte de sens dans sa vie, un dérèglement hormonal.

Si un trouble de l’érection peut vous déstabiliser aussi fortement, alors posez vous les bonnes questions. Est ce que ma solidité extérieure et intérieure est uniquement lié à la fermeté de mon érection?

Comment agir pour devenir un homme vraiment solide mentalement et physiquement ? Comment devenir capable de prendre plus de recul face aux difficultés de la vie, de la maladie ? Comment mieux gérer mon stress ?

Mental et émotions ne sont qu’une partie du problème.

SI vous êtes fatigué, que votre corps est en mauvaise santé car vous mangez mal et que vous ne faites aucun sport, vous n’aurez pas l’énergie nécessaire pour soutenir le fonctionnement normal du cerveau.

Quand on est fatigué et qu’on manque d’énergie, le cerveau fonctionne mal et notre pensée est “embrumée”.

Dans ce cas vous ne serez pas capable de soutenir des pensées positives et gérer vos émotions, et donc vous aurez beaucoup de difficultés à retrouver un terrain psychologique détendu, propice à l’érection.

Si vous faites uniquement un travail mental ou émotionnel ce ne sera pas suffisant pour améliorer durablement vos érections.

Finalement vous aurez des résultats peu motivant alors que vous pourriez avoir des résultats bien plus important.

Pour retrouver ses érections naturellement, il faut travailler sur toutes les dimensions de sa santé.

L’être humain est un ensemble de fonctionnement dit “mécanique” (comme la digestion, la respiration) qui sont directement reliés aux états “mentaux” (comme vos pensées, vos croyances) et vos états “émotionnels” (comme vos humeurs, votre motivation).

Par exemple vos émotions sont influencées par la santé de vos hormones, donc par la “mécanique”. Et inversement, la santé de vos hormones est aussi influencée par vos émotions.

Il existe de nombreuses études sur le sujet et le lien corps-émotions-mental n’est plus à prouver. Toutes les recherches en neurosciences s’intéressent directement ou indirectement à ces liens étroits entre mécanique, mental et émotions.

La meilleure compréhension du lien corps mental émotions vient du yoga. Cette discipline étudie le mental et le corps de façon empirique (c’est à dire par la pratique et surtout les résultats) depuis des millénaires.

Le yoga s’intéresse uniquement à développer les exercices pour faire fonctionner au mieux l’homme sur tous les plans : le corps, le mental et les émotions.

C’est la raison pour laquelle le yoga est si efficace dans le traitement des troubles de l’érection. Le yoga a une avance de plusieurs milliers d’année et c’est d’ailleurs pour ça que les neurosciences et de nombreuses disciplines médicales l’étudient et le recommandent.

En conclusion

Pour améliorer durablement et naturellement ses érections et diminuer les troubles de l’érection, il faut agir de façon HOLISTIQUE !

C’est à dire agir en même temps sur tous les plans de l’homme, le physique, le mental et les émotions.

Il faut aussi ré-apprendre des connaissances scientifiques valides sur l’érection et développer des croyances justes qui vont vous aider à vous apaiser.

On peut intervenir sur de multiples facteurs pour améliorer ses érections et retrouver une qualité de vie sexuelle très satisfaisante.

Je suis professeur de yoga et coach en PNL et c’est mon métier que d’aider des hommes a suivre ce parcours complet dans le bon ordre.

C’est la raison pour laquelle j’ai créé une formation en ligne sur 28 jours pour vous aider à retrouver de la solidité dans vos érections, dans votre mental et vos émotions.

Atelier vidéo gratuit ▶ Devenir un Homme Solide

Lire aussi :

L'article précédent : Comment développer sa masculinité ? Le guide

L'article suivant : La solution pour guérir un trouble de l’érection psychologique