Écrit par: Jacob Dufossé (Professeur de yoga tantrique / coach en gestion du stress et sexualité)

Avertissement: Consultez obligatoirement votre médecin traitant en matière de santé.


GRATUIT : ATELIER VIDÉO
Diminuez le stress et retrouver vos érections rapidement ‼️

☯️ je vous offre un cours de YOGA DE LA RESPIRATION pour diminuer le stress et retrouver des érections solides. Inscrivez-vous pour accéder au cours gratuit pendant 7 jours (+ de 1h30 de pratique en vidéos).
couple

L'effet secondaire du viagra qui va vous choquer n'est pas qu'il agit sur la rétine en créant des micro lésions temporaires ou qu'il diminue l'acuité visuelle, ni même les maux de tête.

L'effet secondaire le plus durable et le plus dangereux est la dépendance psychologique.

L’effet secondaire du VIAGRA qui va vous choquer

Comment se produit votre érection?

Pour que la verge se mette en érection elle doit d’abord se remplir de sang, et pour que le sang remplisse la verge il faut que les tissus du pénis se relâchent pour le laisser passer.

En se relachant les tissus laisse passer le sang (un peu comme une ouverture de vanne), c'est alors que le pénis se met à grossir.

Par contre lorsque le pénis est mou, les tissus sont en fait contractés et ils font barrage au flux sanguin, ce qui empêche le pénis de grossir.

Enfin pour que la verge reste rigide en érection, elle doit maintenir le flux sanguin à l'intérieur et pour cela les tissus doivent rester relachés (détendus).

Donc quand votre pénis est mou, les tissus sont en fait contractés, et quand votre pénis est en érection, les tissus sont en fait relachés (détendus).

Viagra, cialis, levitra, les inhibiteur de la PDE-5.

C'est un enchaînement de réactions biochimiques qui produit ce relâchement et permet l’érection.

C'est sur ce processus de relachement qu’intervient en fait le cialis, le viagra ou d’autres génériques.

Pour qu'il y ai une érection, le centre nerveux de l’érection va :

→ produire plus d'une molécule appelée oxyde nitrique.

→ L'oxyde nitrique va entraîner plus de production d’une autre molécule de GMPc (guanosine monophosphate cyclique).

→ Et plus il y a de GPMc, plus les érections sont puissantes (car elles ont un effet vasodilatateur très fort qui aide au relachement et au passage du sang).

Jusqu'ici tout va bien, mais le problème viens en fait d'un autre processus qui entrave l'érection.

→ le corps se met a produire une enzyme nommée PDE-5 (phosphodiestérase de type 5) qui va diminuer la concentration de GMPc et donc affaiblir ou empêcher l’érection.

Dans le corps d’un homme en bonne santé, la GMPc ne devrait pas se dégrader tellement vite qu'il perds son érection très rapidement ou qu'il ne peut carrément plus produire d'érection.

Comment agissent les molécules comme le viagra dans ce processus ?

Prendre du viagra va limiter la production d'enzyme PDE-5 (celle qui annule ou affaiblit l'érection).

Le viagra va empêcher cette enzyme de bloquer le relâchement des tissus du pénis.

Au final, le viagra vous aide à relâcher les tissus du pénis pour qu'il se remplisse mieux de sang et le conserve mieux afin de garder une érection solide.

Le viagra, le cialis et les autres génériques sont appelés des inhibiteurs de la PDE-5 ou encore IPDE-5.

En résumé, un homme en bonne santé est censé pouvoir bander et c’est un dérèglement des processus naturel du corps qui entraîne ce problème.

Le viagra intervient donc sur un symptôme qui empêche l’érection, mais en prendre ne règle pas le problème de fond et quand vous arrêtez d'en prendre le problème est toujours là.

Les causes des troubles de l’érection.

Les causes sont très nombreuses, mais certaines prévalent sur le total des troubles de l'érection à travers le monde.

Selon une méta-analyse récente (qui se base sur les résultats de plusieurs études), un groupe de chercheurs a mis en évidence que les causes, de la majorité, des troubles de l'érection sont liés au mode de vie.

Pour enquêter, les scientifiques ont pris des données d'études antérieures. Au total, ils ont identifié 41 études pertinentes qui ont examiné la prévalence de la dysfonction érectile ou son rôle dans d'autres conditions.

Dans l'ensemble, les chercheurs ont découvert que les facteurs de risque (les causes) les plus importants de dysfonctionnement érectile étaient:

  • l'âge,
  • l'obésité,
  • le diabète,
  • la dépression,
  • la forte consommation d'alcool
  • et le tabagisme.

Toutes les études ne cessent de confirmer ces résultats.

Un nombre grandissant de maladies tel le cancer, le diabète, les problèmes cardiovasculaires sont en majorité des maladies issues de la mauvaise hygiène de vie du monde moderne, et vous pouvez les éviter (ou diminuer les risques) si vous prenez les mesures nécessaires.

Quelques chiffres sur les troubles de l'érection.

Le nombre d'hommes atteints de dysfonction érectile (DE) est très difficile à quantifier car environ deux tiers des hommes n'en parlerait pas à leur médecin.

Mais selon le centre de recherche pour la santé masculine de l’université du Wisconsin les cas de dysfonction érectile légers à modérés représentent :

20% des hommes dans la vingtaine ont des problèmes d'érection, 30 % des hommes dans la trentaine, 40 % des hommes dans la quarantaine, 50 % des hommes dans la cinquantaine, …, 80% des hommes dans la 8e décade.

Et rappelons encore une fois que les causes majoritaires sont évitables et RÉVERSIBLES avec un changement de mode de vie complet:

  • stress, anxiété, dépression
  • diabète, hypertension
  • obésité
  • problèmes relationnels
  • mauvaise hygiène de vie

Les troubles de l'érection sévères ne représentent que 5 % des hommes après 40 ans et 15 % des hommes au-delà de 70 ans.

Pour les troubles de l'érection sévères et issus par exemple de maladie neurologique ou encore à la suite d'une opération de la prostate, il existe de nombreux traitements efficaces, de l'injection à la prothèse pénienne.

Sachez qu'aujourd'hui 95 % des problèmes d'érections de tous types peuvent se régler.

Les hommes qui utilisent des IPDE-5.

Un tiers des hommes de plus de 40 ans présentant une forme d'impuissance consomment des IPDE-5 (viagra, cialis, levitra, … ).

Ils sont même beaucoup consommés par des hommes qui veulent simplement être sur de bander, pour ne pas rater leur coup, assurer, avoir l'air viril, ne pas perdre la face.

Ce sont souvent des hommes qui malgré les apparences ont une vraie fragilité émotionnelle et des fausses croyances qui leurs imposent de bander sur commande.

"Il faut bander" devient alors une véritable anxiété de performance. Il faut être prêt n'importe quand, avec n'importe qui, et cela devient un stress.

Il y a ceux qui ont été voir leur médecin, à qui on a donné une ordonnance.

Et puis ceux qui ont trop honte d'en parler malgré des problèmes importants et une souffrance psychologique lourde… et qui s'auto-médicamentent.

Il y a ceux qui consomment "du récréatif" sans reconnaître encore que le faire dénote déjà un trouble psychologique de la performance.

Mais ce qui est vraiment inquiétant, c'est la consommation chez les jeunes.

On aurait pu penser que les jeunes en dessous de 40 ans aurait moins de problèmes de l'érection mais une autre étude a montré que malheureusement 28 % des jeunes en dessous de 40 ans ont des troubles de l'érection.

Et comme ils sont encore moins propices à parler de leurs problèmes à un therapeute, ils sont plus à risque de consommer du viagra sans ordonnance, des aphrodisiaques et souvent des contrefaçons dangereuses pour la santé.

Aux États-Unis c'est 8% des jeunes dans la vingtaine qui consomme du viagra !

Bref, il y a beaucoup d'hommes et beaucoup de cas différents, mais ce qui les rejoins tous c'est qu'ils subissent l'effet secondaire principal du viagra.

L'effet secondaire principal.

C'est la dépendance psychologique.

Quand vous imaginez que la seule solution pour faire lever votre pénis c'est une pilule, vous augmentez votre dépendance psychologique.

Un jour sans pilule vous risquez de vous sentir anxieux, ce qui va renforcer votre problème existant.

Vous ne pourrez tout simplement plus bander sans pilules car vous serez conditionné mentalement à obtenir une érection uniquement avec ce traitement.

Vous restez dépendant tant que vous n'avez pas d'autres solutions durables, parce que la réalité c'est qu'on ne traite jamais les vraies causes avec du viagra.

La vraie solution est naturelle.

Selon Harvard et toutes les études récentes, le traitement de première ligne, avant même le traitement par IPDE-5, c'est un changement de mode de vie dans le cas des troubles légers à modérés.

Mais dans le cas des troubles sévères, il est aussi recommandé de modifier son mode de vie.

Peu d'hommes le savent et évidemment il est plus facile de prendre une pilule que de faire les effort pour changer son mode de vie.

Aujourd'hui malheureusement les traitements pour l'érection donnés sur ordonnance ne sont souvent pas accompagné d'un suivi long terme.

Pourtant ce suivi doit accompagner et conseiller les changement qui va traiter les vraies causes des troubles de l'érection.

Aujourd'hui nos médecins sont débordés et n'ont pas le temps de nous accompagner dans un tel changement.

Le problème d'aujourd'hui.

Le problème principal d'aujourd'hui c'est qu'on veut une solution rapide.

Pour plus de 50 % des hommes qui consultent leur médecin et qui se sont vu prescrire du viagra, le traitement initial ne fonctionne pas.

Malheureusement ces hommes ne reviennent pas en consultation, abattus à l'idée que le premier traitement n'a pas marché.

Il faut savoir certains hommes ont besoin de plusieurs semaines avant qu'elle fasse effet.

Il faut aussi savoir que le viagra et toutes les autres molécules ont un taux de réussite qui peut varier de 30 à 70 % en fonction des dosage, des différentes molécules et des causes.

Il faut aussi savoir que sans désir, le traitement ne fonctionne pas.

Le viagra n'induit pas une érection.

Le viagra facilite votre érection mais celle-ci doit toujours être produite par votre libido, votre désir.

Si vous êtes en dépression et anxieux, il est très probable que votre niveau de désir sera trop faible, même avec du viagra, pour obtenir une érection.

Le viagra ne réglera pas vos problèmes vos problèmes relationnels.

Le viagra ne réglera pas votre stress.

Le viagra ne réglera pas votre dépression.

Le viagra ne vous donnera pas plus de libido.

Le viagra ne vous apprendra pas à prendre votre temps au lit, à goûter au plaisir d'une sexualité plus douce et harmonieuse.

Le viagra ne vous aidera pas avoir une santé cardio-vasculaire meilleure comme si vous alliez faire du sport.

Le viagra ne va pas miraculeusement nettoyer tout l'intérieur de votre corps dans lequel vous avez jeter de la junk-food depuis des années.

Le viagra ne va pas vous rendre mobile et souple, condition nécessaire pour de bonnes érections, comme si vous faisiez du yoga.

Associer traitement court terme et long terme.

Prendre le traitement médicamenteux temporairement pour vous redonner la confiance et vous rebooster afin de chercher la vraie cause, c'est une bonne solution !

Mais malheureusement une majorité des hommes continuent à prendre la pilule régulièrement pour leur trouble léger à modéré sans jamais traiter la cause.

Et pourtant c'est bien l'intention première qui devrait être visée.

Bien sûr je ne parle pas des troubles les plus sévères et qui ont réellement besoin de ce traitement.

Avec un suivi médical de qualité, on vous recommande en général le viagra et on vous envoie chez le sexologue qui fera le reste.

Le sexologue vous parlera donc des conseils à suivre entre votre alimentation votre sommeil ou encore votre relation, afin de régler les vraies causes.

Retrouver son équilibre.

Dans toutes les médecines traditionnelles le but des pratiques et de tous les conseils est de vous faire retrouver l'équilibre naturel du corps.

Lorsque le corps est équilibré il se guérit naturellement, il ne rencontre pas de problèmes majeurs, il dispose de l'énergie nécessaire pour profiter de la vie.

Cet équilibre n'est pas seulement au niveau du corps mais il se joue aussi au niveau de sa respiration, de ses émotions et de ses pensées.

L'être humain est un tout et chaque élément intervient sur l'ensemble.

Être équilibré et en bonne santé c'est savoir prendre soin de tous ces éléments de manière simple. Mais ça s'apprend.

Nous avions perdu cette connaissance traditionnelle et aujourd'hui nous la retrouvons avec le yoga, le tai-chi, l'Ayurveda ou la naturopathie.

Ces pratiques contiennent d'innombrables techniques simples, efficaces, agissant directement sur les systèmes vitaux en combinant le corps, la respiration et la pensée en même temps.

C'est pourquoi le yoga, qui entretient la santé au complet, est aujourd'hui considéré comme un traitement possible des troubles de l'érection (en agissant sur les vraies causes).

En conclusion

Choisir de ne prendre QUE du viagra ou un autre IPDE-5 pour traiter les troubles érectiles légers à modérés c'est s'exposer à la dépendance psychologique, l'effet secondaire le plus pernicieux.

C'est aussi éviter de régler les vraies causes de votre problème.

Par exemple si vous n'apprenez pas gérer votre niveau de stress, cela va conduire à plus de troubles psychologiques avec le temps et une dégradation de votre santé.

Le traitement de fond pour la majorité des troubles de l'érection c'est un changement de mode de vie.

Gestion du stress, méditation, nutrition adaptée, connaissance sur le sommeil, connaissance de son système hormonal, connaissance de la pratique sportive adaptée, pratique du yoga, …

Je vous propose une formation qui regroupe de nombreux exercices très simples autour de ce changement de mode de vie pour retrouver des meilleures érections. .

Si vous voulez en savoir plus j'ai préparé un atelier vidéo gratuit auquel vous pouvez vous inscrire juste en bas de la vidéo.