Avertissement: Consultez obligatoirement votre médecin traitant en matière de santé.


Les troubles de l’érection peuvent en théorie provenir de deux causes, soit physique, soit psychologique mais en réalité les deux causes ne sont jamais séparées, l’une entraîne l’autre et elles s’entretiennent mutuellement.

La solution pour guérir un trouble de l’érection psychologique

Ne négligez pas votre santé sexuelle !

La vie sexuelle complète assure une libération régulière d’hormones dont le manque favorise divers troubles physiques et psychologiques. Vous pouvez fonctionner avec une vie sexuelle peu satisfaisante pendant des mois, mais vous fonctionnez moins bien.

Les études récentes mettent en lumière que l’acte sexuel est un puissant booster hormonal qui vous maintient en très bonne santé. Il est donc important de prendre soin de votre sexualité comme les autres aspects de votre santé.

La santé sexuelle fait parti des 10 grands défis mondiaux pour la santé selon l’organisation mondiale pour la santé (OMS).

Si vous avez tendance à négliger votre santé sexuelle et donc vos érections, j’espère que cet article vous aidera à questionner vos habitudes.

Comment savoir si j’ai des troubles de l’érection ?

Le trouble érectile peut se manifester par une impossibilité d'obtenir une érection, une impossibilité de pénétrer la partenaire ou une difficulté à maintenir une érection rigide pendant l’acte sexuel.

L’acte sexuel inclut aussi les étapes avant et après la pénétration, comme:

  • les jeux de séduction,
  • l’excitation des sens (par l’odorat, le toucher, la vue, les paroles, le goût),
  • l’imagination (les pensées excitantes),
  • l’éjaculation
  • et l’orgasme.

Si vous observez une défaillance (même légère) à une ou plusieurs de ces étapes (ex: manque de désir et donc de s’impliquer dans les jeux de séduction, ou impossibilité régulière d’éjaculer), vous pouvez commencer à vous questionner sur votre santé sexuelle.

Surement rien de grave, rassurez-vous! Mais cela indique à coup sûr un déséquilibre temporaire ou durable de votre état de santé physique et mental.

Mieux vaut prévenir que guérir, c’est le principe du yoga (dont on parle de plus en plus souvent pour guérir l’impuissance). Je vous conseillerai personnellement d’intervenir rapidement.

Selon la médecine occidentale, si depuis 3 mois, vous avez des difficultés répétitives à bander dur, ou que vous manquez de libido, alors c’est une manifestation d’un trouble de l’érection.

Vérifiez la cause principale de votre problème d’érection.

Si vous soupçonnez avoir un dysfonctionnement érectile, avant de dire si vos érections ont une cause psychologique, vérifiez qu’elle ne soit pas organique.

Voici un test pour vérifier si vous avez une impuissance psychologique.

  • Avez vous des difficultés à avoir une érection durant l’acte sexuel ?
  • Avez-vous des érections nocturnes et matinales ?

Si vous avez répondu OUI à la première question et OUI à la deuxième, alors la cause de votre dysfonction érectile est très probablement psychologique.

En effet les érections nocturnes et matinales ne sont pas reliées au circuit du désir, elles permettent de garder votre système sexuel opérationnel, comme une révision quotidienne. Leur présence indique que la fonction organique est en bon état de marche.

Les causes organiques des trouble de l'érection sont majoritairement issues de problèmes cardiovasculaire (à plus de 60%), mais peuvent aussi être le résultat d’un déséquilibre hormonal, d’une maladie nerveuse, du diabète, du cholestérol trop élevé ou de l’hypertension.

Certains comportements sont extrêmement nocifs pour la santé et rendent les hommes impuissants comme l’alcoolisme, le tabagisme ou l’obésité.

Si vous êtes en mauvaise forme physique, que vous avez un ou plusieurs comportements à risque, plus un trouble de l’érection depuis plus de 3 mois, prenez rapidement rendez-vous chez votre médecin ou votre urologue.

Ils vous feront passer les tests nécessaires pour écarter toutes causes plus graves.

Les troubles de l'érection, les causes psychologiques.

Si vous avez un trouble de l’érection psychologique, vous allez très probablement vous retrouvez dans une ou plusieurs des causes listées ci-dessous.

  • le stress
  • l’anxiété
  • la dépression
  • la colère
  • l’anxiété de performance (la peur de ne pas être à la hauteur avec sa partenaire)
  • la fatigue
  • les contrariété
  • les soucis du quotidien
  • les grands changements de vie
  • les difficultés professionnelles
  • les difficultés de communication dans son couple
  • aucun espace de parole pour échanger
  • le manque de confiance en soi

Mais le caractère de base d’un homme peut augmenter les risques d’impuissance psychologique:

  • personnalité introvertie
  • tendance à broyer du noir, à ressasser les émotions négatives

Les fausses croyances sont elles aussi nocives car elles conditionnent votre mental et forgent des limites physiques.

  • Avoir un problème d'érection à 50 ans et au delà de 60 ans c’est normal, faut accepter c’est tout !

Une étude australienne récente basée sur plus de 200 000 hommes, au centre de santé masculine de l'université d'Adélaïde, démontre que c’est principalement le mode de vie et les habitudes de santé qui influencent le plus l’érection et non pas votre âge.

Quand on croit dur comme fer à cette fausse croyance, on ne bouge plus le petit doigt pour retrouver sa santé sexuelle (alors qu’on pourrait en profiter encore longtemps).

Vous vous forgez des limites physiques avec votre esprit, car l'esprit et le corps sont intimement liés.

Les deux causes de l'impuissance s'interpénètrent toujours.

C’est très simple en vérité : si vous avez un problème physique il doit forcément y avoir une cause organique.

Rien n'apparaît ni disparaît magiquement dans votre corps !

Si vos érections sont défaillantes, que vous bandez mou, que vous n’arrivez plus à jouir, etc… il faut qu’il y ai un problème organique.

Là vous n’y comprenez surement plus rien je suppose ! J’ai un trouble érectile psychologique ou organique ?

Encore une fois c’est très simple: vos érections sont le résultats d’un mécanisme complexe qui relie l’organique, le mental et l’émotionnel.

Et vos émotions et vos pensées influencent le fonctionnement de votre respiration, de vos hormones, de votre système nerveux.

Si vous avez des problèmes d’érections psychologiques, il va y avoir quelque part une modification organique, qui tire son origine dans le déséquilibre mental ou émotionnel.

Les problèmes psychologiques provoquent des déséquilibres organiques.

Prenons l’exemple du stress car il est la cause la plus fréquente des problèmes d’érections psychologiques chez les hommes.

Il représente presque 80% des cas d’impuissance chez les jeunes et des problème d'érection à 20 ans ou 30 ans.

Quand vous êtes stressé, ou en colère ou que vous pensez à vos soucis à venir ou passés, vous vous mettez en état d’alerte.

Comme un chasseur au temps préhistorique, vous préparez inconsciemment votre corps, votre physiologie à répondre à une agression… qui n’existe pas.

Est ce qu’une facture impayée vous a déjà attaqué à la gorge ? Évidemment que non !

Mais votre cerveau limbique, votre cerveau primitif, lui il y croit. Et il se prépare en déclenchant l’axe du stress, qui a son tour, va envoyer de l’adrénaline et du cortisol à travers le corps.

Ces deux hormones à long terme vont épuiser votre système organique et il est prouvé qu’elles bloquent la production de testostérone.

La relation est inversement proportionnelle et plus vous stressez moins vous avez de testostérone. Cela diminue non seulement le désir et donc vos érections mais aussi tout comportement masculin de compétition.

Mais ce n’est pas tout...

Les problèmes psychologiques vous font agir inconsidérément !

Quand vous êtes agité mentalement, anxieux, en colère ou dépressif, vous êtes plus à risque de développer des comportements toxico dépendants, de devenir addict.

Donc vous serez plus à risque de consommer tous types de drogues et / ou à avoir des comportements compulsifs, qui en retour vont provoquer encore plus de problèmes d’érection.

Par exemple, certains pensent que se masturber diminue le stress. Le problème c’est que le stress et l’anxiété les poussent à se masturber trop souvent pour avoir les effets relaxants.

Et s’ils se masturbent trop ils obtiennent l’effet contraire, ils se sentent extrêmement fatigués, leur physiologie s’épuise et ils se conditionnent à avoir des érections uniquement en se masturbant ou en regardant du porno.

Ces hommes n’ont plus l’énergie pour faire l’amour ni pour désirer leur partenaire, créant ainsi encore plus de problème de communication et renforçant les troubles psychologiques et donc l’impuissance.

Idem pour les célibataires qui préféreront regarder un porno plutôt que de sortir pour socialiser et séduire. Cela renforcera l’isolation sociale, les problèmes psychologiques et donc les troubles de l’érection.

Quelle est donc la solution pour éviter des comportements inconsidérés et inconscients, pour retrouver l’équilibre psychologique et un fonctionnement organique normal ?

LA VRAIE SOLUTION : MAÎTRISER SON MENTAL.

Si dans l’instant je vous dis :

arrête de penser.

Ressens le souffle qui va et vient par les narines.

Ressens ton corps.

Ne pense plus à hier, ni à demain.

Ramène ton esprit ici et maintenant.

Concentre toi et fais le silence intérieur.

Vous allez vous sentir instantanément vraiment bien… durant les quelques secondes (peut être microsecondes) où votre mental vous autorise à rester silencieux et présent.

Et puis votre mental va recommencer à parler et raconter les histoires habituelles que vous connaissez déjà.

La vraie clef du bonheur et de la paix mentale réside dans votre capacité à vous concentrer, à rester dans le moment présent et à ne pas prêter attention aux pensées stressantes, anxieuses ou dépressives.

Si vous y arriver, vous serez en mesure d’arrêter immédiatement les effets organiques du stress, vous arrêtez la production du cortisol en excès, votre testostérone va remonter.

Vous allez vous sentir détendu, car vous n’entretenez plus les tensions inconscientes du corps. La détente permet le relâchement des tissus du pénis pour accueillir le sang artériel qui va gonfler la verge.

Vous vous sentirez plus confiant, parce que dans l’instant présent vous n’avez jamais rien à craindre. 90% de vos peurs sont illusoires, 10% concernent vraiment votre survie.

Comment font les hommes virils qui sont heureux, qui séduisent facilement, qui ont confiance en eux, sont souriant et en bonne santé (la majorité du temps car évidemment on ne vit pas dans un film) ?

Ils ont développé une grande capacité de concentration, ils savent prendre du recul et changer de perspectives intérieurement, ils gèrent leurs émotions.

En bref, ils maîtrisent leur mental ! Mieux en tous cas que la plupart des hommes.

Maîtriser son mental ça s’apprends et le yoga l’enseigne depuis des millénaires. Mais ne choisissez pas n'importe quel yoga.

Les yoga actuels qui sont uniquement basés sur des postures sont souvent peu introspectifs et n’aident pas vraiment à développer un contrôle puissant du mental.

Choisissez plutôt un yoga traditionnel et de préférence tantrique qui vous enseigne des techniques de contrôle du souffle, du mental, en plus des postures et des conseils de mode de vie pour votre santé.

Il faut impérativement que le travail du corps (exercice physique et changement d’hygiène de vie) se fassent conjointement avec le travail de l’esprit (mental et émotions) pour obtenir des changements profonds et durables.

Les solutions alternatives à l’impuissance psychologique.

Ils existent beaucoup d’autres approches thérapeutiques qui se concentrent uniquement sur la dimension psychologique.

  • La psychanalyse, vous “ressentirez des changements" après 600 séances de travail (c’est à dire quelques années)
  • Les thérapies comportementales cognitives : vous "ressentirez des changements", après 22 séances de travail.
  • L’hypnose, vous "ressentirez des changements" après 6 séances de travail.

Le soucis avec ces méthodes, c’est qu’elles ne vous apprennent pas à maîtriser votre mental. Le thérapeute manipule votre mental, mais vous ne devenez jamais indépendant.

Tôt au tard, votre mental viendra vous embêter sur un autre sujet et vous retournerez chez les thérapeutes.

Comprenez moi bien, j’apprécie ces approches et vous aurez des résultats, mais pas les plus efficaces. Je les ai toutes essayé et je continue de pratiquer l’hypnose car je trouve qu’elle complète bien le travail du yoga.

Mais si vous ne faites que ça, ce sera moins durable et moins efficace qu’une thérapie holistique comme le yoga.

En conclusion:

Quel est le meilleur médicament contre l'impuissance psychologique ? Quel est le meilleur remède naturel au trouble de l'érection psychogène ?

Et bien je vous propose la solution ULTIME ! Le nouveau traitement du dysfonctionnement érectile…

le contrôle de votre mental 😉

Si vous vous intéressez à la médecine intégrative (pratique conjointe de la médecine occidentale et thérapies traditionnelles) et aux neurosciences vous savez déjà que le corps, mental et émotions sont reliés.

Le yoga et la méditation sont maintenant intégrés aux hôpitaux à travers le monde. On parle aujourd’hui du yoga comme thérapie majeure contre les troubles de l’érection.

J’ai mis au point une formation qui vous permettra de démarrer votre travail sur le contrôle du mental, mais aussi de changer votre mode vie au complet, comme recommandé par les recherches les plus récentes sur les troubles de l’érection.

Vous avez de grande chance de retrouver vos érections si vous changez votre mode de vie et agissez de façon complète sur votre corps, votre mental et vos émotions.


ATELIER VIDEO GRATUIT: Découvrez les 4 erreurs à éviter si vous voulez être un homme TRES solide physiquement, émotionnellement et psychologiquement (les mecs fragiles font TOUS la 3ème erreur)!

Lire aussi :

L'article précédent : Comportement et caractère de l’homme impuissant

L'article suivant : Trouble de l’érection : les symptômes qui ne trompent pas